Accueil Histoire de Venise Histoire du Carnaval Confection des masques Confection des costumes Informations pratiques Hôtels de Venise Programme 2014

 

 

 

 

 

 

 Carnaval de Venise.

Le Plus beau carnaval au monde.

Voyager et découvrir Venise.
Nous remercions le site http://www.baronbaron.com de nous avoir autorisé à reprendre les informations de leur site.

 
 


Peut-on encore parler de Venise?

L’exercice est difficile, surtout lorsque l’on se place sous la bannière des “voyages non traditionnels”. Venise relève du mythe, du fantasme, voire de la caricature, et ce n’est pas nouveau. Venise est, depuis son existence, une exception. Une cité état née de la mer, une plaque tournante entre l’orient et l’occident, elle a fait sa fortune du commerce maritime. Fille de l’Europe et de Byzance, Venise est aujourd’hui menacée de disparaître sous les flots, du fait du rechauffement de la planète.

Venise est d’ailleurs une ruine. Ses façades sont décrépies et moisies. Elles semblent sur le point de s’écrouler. Il faut circuler la nuit, à travers les canaux obscurs. C’est glauque et angoissant, c’est cette ambiance de mystère et de mort qui plane dans les albums de Corto Maltese.

Mais Venise c’est aussi la vitalité, les couleurs, le linge qui pend entre les maisons, et la lumière.

 

- les fastes du XVIIIe siècle -

Mais revenons aux fastes de la Venise baroque.

Partout dans la ville on trouve des marchands (parfois artisans) qui exposent leurs masques de carnaval. Ces objets, à la fois satyriques et sinistres nous plongent en plein XVIIIe siècle, au temps de Mozart et de Casanova, deux grands fêtards dont l’esprit est indissociable de Venise. Les fêtes de Venise sont alors partout: dans la rue, lors du carnaval, sur le Grand Canal, sur lequel se déroulaient les festivités de l’Ascension, les plus éblouissantes qui soient: le Bucentaure, une somptueuse galère d’apparat emportait le Doge et sa cour vers Lido ou il célébrait les épousailles de Venise avec la Mer. Les peintres védutistes (3) de l’époque, Canaletto et Guardi, ont immortalisé ces fastes.

Venise était aussi une fête dans ses palais, dont certains ont conservé leurs décors, leurs lustres, et parfois leurs fresques. Les plus inoubliables sont sans doutes celles que Giambattista Tiepolo réalisa dans les salons du Palais Labia. La vie de Cléopâtre et autres scènes antiques. Les sujets ne sont que prétextes à des mises en scènes fastueuses. [la visite du Palais Labia est assez compliquée, se renseigner à l’avance]. Entièrement dévolu à cette époque, Ca Rezzonico a été transformé en musée. Les amateurs y trouveront, outre le mobilier d’époque, un éventail de l’art vénitien du XVIIIe avec un magnifique ensemble de fresques de Giandomenico Tiepolo (fils de Giambattista) relatant de la vie de Polichinelle, un thème fort prisé à l’époque. Ne pas manquer le Nouveau Monde, vraiment génial. Le palais abrite aussi la Pinacoteca Egidio Martini qui compte une centaine de toiles qui intéresseront les spécialistes. La Fondation Querini Stampalia, à Castello, est un autre palais dont le rez de chaussée a été réaménagé par Carlo Scarpa (voir plus bas).

Les salons sont, en revanche, toujours aussi chargés de cette ambiance rococo et fleurie. Mais les fastes de la Venise du XVIIIe ne s’expriment pas que dans ses demeures privées.
Nombreuses sont les églises dotées de décors sublimes tel le plafond que Giambattista Tiepolo réalisa dans l’église des Gesuati (à ne pas confondre avec les Gesuiti, citée plus haut), sur les Zattere. Vraiment renversant, d’autant plus que les figures sont campées sur un escalier qui semble flotter dans les airs. Le même Tiepolo a également sévi dans la Scuola Grande dei Carmini, décorant le plafond du salon, au 1ere étage. Le plafond est découpé en plusieurs compositions dans lesquelles l’artiste a su jouer avec la lumière et donner à ses figures une sensualité étonnante.

Suite ... - venise romantique et décadente -

Source : http://www.baronbaron.com/italie/venise.html - http://www.baronbaron.com

Venise : Voyager
- venise, l'orient et la mer -
- venise gothique-
- la renaissance -
- sur les pas de Titien -
- la terriblitâ  de Tintoret -
- Veronese et Palladio ou l'art de la mise en scène -
- venise baroque -
- les fastes du XVIIIe siècle -
- venise romantique et décadente -
- venise dans la modernité -
ALLER / VENIR à Venise
DORMIR à Venise
MANGER à Venise
BOIRE / DANSER à Venise
ECOUTER / VOIR à Venise
LIRE et s'informer sur Venise

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Site créé pour Le Carnaval de Venise - Histoire de Venise, Histoire des masques et costumes - Informations sur Venise - Hotels - Restaurants - Magasins

Toutes les images sont protégées par Copyright et droit d'auteurs. Si vous souhaitez utiliser une image, contactez-nous...

Cette page a été vue fois.