Accueil Histoire de Venise Histoire du Carnaval Confection des masques Confection des costumes Informations pratiques Hôtels de Venise Programme 2014

 

 

 

 

 

 

France
Nederlands
Allemagne
Italian
Spanish
Croatie
Polish
Portugal
Turquie
Royaume-Uni

 Carnaval de Venise.

Le Plus beau carnaval au monde.

 
 

Les masques.

Description de quelques masques.

Le Carnaval de Venise
Le carnaval de Venise a été vu la première fois en 1268.
La nature subversive du festival se reflète dans les nombreuses lois créées au cours des siècles en Italie, afin de tenter de restreindre les célébrations et, souvent, d'interdire le port du masque, mais les masques ont toujours été un élément central du carnaval de Venise. Les mascareri (créateur des masques en papier mâché) jouissent d'un position particulière dans la société vénitienne, avec leurs propres lois et leurs propres guilde.
Le carnaval commence le 2e Février et se termine le Mardi Gras, le jour précédant le mercredi des Cendres.
Le Carnaval de Venise est particulièrement suggestif grâce à la belle ville romantique. Vous pouvez voir le masque en places les plus célèbres, le long des magnifiques canaux, sur les
les ponts, sur les gondoles , en fait partout dans la ville de Venise!

La fabrication d'un masque ? comment les masques de Venise sont-ils fabriqués ?
Plusieurs étapes sont nécessaires pour la réalisation d'un beau masque pour le carnaval de Venise.
Tout d'abord on construit avec de l'argile le visage qui représentera le masque.
C'est le moulage du masque en platre. Le modèle est sculpté en argile.
On modèle ensuite un moule en plâtre par dessus.
Plusieurs couches de plâtres liquide seront ensuite coulé sur ce modèle afin d'obtenir un moule bien épais et solide.

L'encollage. Le moule sera remplis de couches successives de papier buvard enduit de colle. C'est le papier mâché, fait grâce à des morceaux de papier et de colle.
Celui-ci sera inséré sur le moule où il sèchera lentement. Plusieurs couches seront nécessaires pour donner une certaine solidité au masque.

Une fois durcit (cela demandera deux jours de séchage) le masque est retiré de son moule délicatement puis fignolé avec un papier abrasif très fin.

Apres sechage complet, on procède au découpage des contours et des yeux. On peut maintenant enduire le masque avec un aprêt spécial qui en sechant va encore le solidifier.
C'est le fond de base.

La partie la plus artistique arrive enfin.
Le masque sera peint avec plusieurs couches de peinture blanche pour la couleur de fond.
Pour la décoration proprement dite , on uttilisera des peintures de couleurs, des paillettes, des perles, des tissus ou morceaux de papiers peints en tout genre.
Il n'y a aucunes limites dans l'usage des matériaux.

Quelques types de masques :
Pantalone: le masque de Venise par excellence.
Vieux, riche, avare, il est semblable à la caricature d'un hébreux de l'époque.

Arlecchino (batòcio = bâton):
c'est l'émigrant classique qui arrivait à Venise à la recherche d'un travail. Il vient de Bergame, autrefois territoire de Venise.

Pierrot ou Pedrolino, est un personnage de l'ancienne comédie italienne, l'un des zanni ou valets bouffons de la comédie italienne. Pierrot est candide, badin et a une certaine dose de bon sens. Son vêtement est blanc. Il a le visage enfariné. Souvent dans la commedia dell'arte, il est rival d'Arlequin auprès de Francisquine ou de Zerbinette.
De tous les masques et bouffons de la comédie italienne, Pierrot est celui qui s'est le plus longtemps maintenu au théâtre.

Facanapa ou Fracanapa:
masque vénitien qui symbolise la réponse de l'arrière-pays au déclin de la Serenissima.

Moreta :
masque de cuir noir destiné à couvrir le visage des femmes. Privé de bouche, il est soutenu par les dents (ainsi on ne pouvait pas parler)

Tartaglia
.
C'est le nom d'un Personnage de la Comédie Italienne ou Commedia dell Arte.
Un bonnet, une veste, un manteau de toile rayée en travers, de larges culottes, & une paire de lunettes, composent son déguisement.
Son caractère est celui d'un imbécile, & son parler bégue, ce qui fournit quelquefois du Comique à la Scène.

Pulcinella :
c'est l'Arlequin du sud.

La Gnaga:
masque de chat. Celui qui le porte s'exprime par des miaulements continus ou avec des phrases obscènes. Il est utilisé par le travesti pratiquant la sodomie.

Baùtà:
masque blanc très connu et asexué.

Moretta.

C'est un masque ovale. La "moretta" restait appliquée au visage grâce à un petit bouton que l'on tenait avec la bouche.
Ce qui explique que le porteur ce masque était muet.

Les masques
Lorsqu'on vient à Venise, le touriste se pose la question : Pourquoi il y a autant de magasins de masques à Venise ?
Dans chaque ruelle, sur chaque place, des magasins, échoppes, boutiques ou l'on trouve des millions de masques. La vision de ces masques vous accompagne tout au long de votre séjour à Venise.
De plus, il est pratiquement impossible de repartir de Venise sans acheter un masque.
L'histoire des masques de Venise remonte déjà à de nombreuses années.
En effet il existait déjà en 1271, une école des "maschereri".
En 1773, il existait officiellement 12 magasins de masques qui comptaient 31 ouvriers.
En 1600 on se trouva face à un tel abus sur l'utilisation des masques, que le gouvernement de la République de Venise est obligé d'instaurer des règles pour en limiter l'utilisation.

Ainsi on interdit aux habitants de porter des masques en dehors de la période du Carnaval, dans les lieux de culte.
L'utilisation des masques a été interdit aux prostitués et aux hommes fréquentant les bordels.
Les fausses moustaches, les fausses barbes, les femmes qui se déguisent en homme sont également considérées comme des masques.
Au contraire le loup était une obligation lors des cérémonies officielles et des fêtes publiques, comme l'était le port de la cape.

L'histoire de ces masques en papier maché remonte à de nombreuses années.
A l'époque, les masques étaient portés afin de rester anonyme dans la rue mais aussi pendant des fêtes annuelles.
Napoleon fut obligé d'instaurer des règles pour limiter le port des masques, car il avait de nombreux abus. L'anonymat permet beaucoup de choses.
Néanmoins, chaque année [depuis 1268] pendant le Carnaval de Venise du 2 février jusqu' à la veille du mercredi des Cendres, les Vénitiens portent leur plus beau masque pour participer au spectacle bariolé.

On trouve des traces du carnaval de Venise dès le 10ème siècle.
La fête commençait par un bal et les Vénitiens enfilaient le TABARRO (longue cape noire) et cachaient leur visage derrière la BAUTA (masque blanc) sous un tricorne. Ce déguisement permettait à tout le monde de participer, quel que soit le niveau social.
le carnaval fut interdit pendant de longues années.

Au 16ème siècle, le carnaval fut plus règlementé, le port du masque fut officialisé et on commenca à retrouver dans certains masques l'inspiration de la comedia dell'arte.
les masques se diversifièrent et on vit apparaître bientôt des Arlequins, des Pierrots, des Colombines...
Le 18ème siècle connut l'apogée du carnaval, mais ce dernier fut interdit pendant la domination napoléonienne.

Le "nouveau carnaval" réapparut vers 1970.

Désormais, il se déroule fin février, début mars pendant 12 jours précédant le Mardi Gras.
Il commence par "Le vol de l'ange au Campanile", se poursuit par la procession des gondoles.

Le carnaval de Venise fait rêver!
Le carnaval de Venise est le carnaval de l'élégance et du raffinement!
A Venise, on ne se déguise pas, on se costume.

De nombreux masques sont diponibles sur plusieurs sites internet.
Faites donc un tour sur la boutique de theatrhall.com (http://www.theatrhall.com). Vous y découvrirez de nombreux Masque de Venise en Cuir Véritable., pour hommes et femmes, des masques de la comedia dell'arte (qui rit, qui pleure), également en papier mâché, des long nez, des visages, des collerettes en papier, des Pierrots, des loups (Civettes ou Colombines - à pointes, couleurs), des nez, des nez long CAPITANO.
Les masques de carnaval fabriqués à Venise peuvent être en papier maché, ou en porcelaine.
Les masques de carnaval font partie intégrante du patrimoine de Venise.

Masques en cuir Colombine à pointes et strass
Masques en cuir Comédia del arte ARLEQUIN CUIR
Masques en cuir Comédia del arte BALANZONE
Masques en cuir Comedia del arte ZANNI
MASQUES VENISE CIVETTES (ou COLOMBINES) CUIR
MASQUES VENISE CUIR BAUTA
Masques Bauta vénitiens en cuir.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Site créé pour Le Carnaval de Venise - Histoire de Venise, Histoire des masques et costumes - Informations sur Venise - Hotels - Restaurants - Magasins

Toutes les images sont protégées par Copyright et droit d'auteurs. Si vous souhaitez utiliser une image, contactez-nous...

Cette page a été vue fois.